Sub-header worm background
Rond-point Robert Schuman

Carlota, Sculpture monumentale de Jaume Plensa au Rond-point Robert Schuman

En collaboration avec la Galerie Lelong & Co. et en partenariat avec la Ville de Luxembourg, Luxembourg Art Week est fière de présenter au Rond-point Robert Schuman (Limpertsberg), du 1er novembre au 15 décembre 2020, Carlota, une sculpture monumentale de plus de 4 mètres de haut en fonte de fer réalisée par l'artiste catalan de renommée Jaume Plensa.

Carlota

Présentation

Carlota fait partie d’un cycle d’oeuvres de Jaume Plensa réalisées d’après des portraits de jeunes filles. Depuis une quinzaine d’années, il réalise en marbre, albâtre, bronze ou fonte de fer des sculptures nommées Laura, Lou, Anna, Isabella, Chloe, Maria… Des ces jeunes filles bien réelles, qui sont souvent les enfants d’amis ou de son entourage, il tire des portraits qui touchent à l’immatériel et au rêve. Carlota a des dimensions imposantes, et l’anamorphose du visage crée une image qui semble irréelle. Ses yeux fermés renvoient à un espace intérieur qui est sans limite, ce qui rappelle une phrase de Blake chère à l’artiste « One thought fills immensity ». Cette sculpture a été présentée au Museum Beelden aan Zee aux Pays Bas en 2019 (22 juin-22 septembre 2019).

Jaume Plensa

Biographie

Vit et travaille à Barcelone, Espagne.

Né en 1955 à Barcelone (Espagne). C’est dans cette ville qu’il a étudié à l’école de la Llotja, École supérieure de design et d'art, et à l’Ecole des Beaux-Arts de Sant Jordi.

Depuis 1980, année de sa première exposition à Barcelone, il a vécu et travaillé à Berlin, Bruxelles, en Angleterre, en France et aux Etats-Unis. Aujourd’hui il vit et travaille à Barcelone. Il a enseigné à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris et intervient régulièrement à la School of the Art Institute of Chicago en tant que professeur invité. Il a aussi donné un grand nombre de cours et de conférences dans d’autres universités, musées et institutions dans le monde.

Jaume Plensa a reçu de nombreuses distinctions nationales et internationales, dont la médaille de Chevalier des Arts et Lettres en France en 1993 et le Prix National des Beaux-Arts remis par le gouvernement Catalan en 1997. Il a été investi en 2005 Doctor Honoris Causa de la School of the Art Institute of Chicago. En Espagne, il a reçu le Prix National des Beaux-Arts en 2012 et le prestigieux Prix Velázquez en 2013. Les oeuvres de Plensa sont régulièrement exposées dans des musées et galeries en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Parmi ses expositions majeures, citons celle de la Fundació Joan Miró de Barcelone en 1996, qui a ensuite été présentée à la Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris et à la Malmö Konsthall en Suède l’année suivante ; et Genus and Species au Nasher Sculpture and Center, Dallas, Texas en 2010. En Allemagne, plusieurs musées ont organisé des expositions de son oeuvre: Love Sounds à la Kestner Gesellschaft de Hannover en 1999, The Secret Heart, qui a été présente dans trois musées de la ville d’Augsbourg en 2014, et Die Innere Sight au Max Ernst Museum, à Brühl en 2016. Entre 2015 et 2016 l’exposition Human Landscape a voyagé dans plusieurs musées d’Amérique du Nord: Cheekwood Estate and Gardens et The Frist Center for the Visual Arts à Nashville, Tennessee, au Museum of Art de Tampa, Floride et au Museum of Art de Toledo, Ohio. Ses expositions muséales les plus récentes sont celles du MAMC – Musée d’art moderne et contemporain Saint-Étienne Métropole, France et Talking Continents au MMoCA–Madison Museum of Contemporary Art, Madison, Wisconsin, toutes deux en 2017. Au cours de l’été 2018 plusieurs sculptures ont été installées dans les jardins royaux de Djurgården, à Stockholm, Suède. En 2011 une large sélection de sculptures de Jaume Plensa a été exposée dans le parc et le musée du Yorkshire Sculpture Park de West Bretton, Royaume-Uni, ce qui a valu à cette institution le prix de Most Magnificent Attraction en 2011. C’est à ce jour l’exposition la plus complète et la plus aboutie consacrée à l’oeuvre de Jaume Plensa.

Une part importante de l’oeuvre de Jaume Plensa est du domaine de la sculpture dans l’espace public. Des créations de grandes dimensions sont visibles dans plusieurs villes d’Espagne, France, Japon, Angleterre, Corée du Sud, Allemagne, Canada, Etats-Unis… La Crown Fountain, dévoilée en 2004 dans le Millenium Park de Chicago, est l’un des projets les plus importants de Plensa et sans doute l’un des plus réussis. Cette oeuvre a été suivie par de nombreuses commandes pour l’espace public, pour ne citer que les plus récentes : Source (2017) Montreal, Canada, Bangkok Soul (2017) à Bangkok, Thailand, Love (2017) à Leeuwarden, Pays-Bas et Pacific Soul (2018) à San Diego, Etats-Unis. L’exposition Together, événement collatéral de la 56ème Biennale de Venise, à la Basilique San Giorgio Maggiore a été récompensée par le prix de la meilleure installation publique en 2015, décerné par les Global Fine Art Awards.

Adepte de l’estampe depuis ses débuts, beaucoup d’expositions ont été consacrées aux éditions de Jaume Plensa, dont une rétrospective de son oeuvre gravé au Musée des Beaux-Arts de Caen, au Centre de la Gravure et de l'Image imprimée La Louviere (Belgique) et à l’IVAM de Valencia. En 2013 il a reçu le Prix National des Arts Graphiques décerné par la Calcografía Nacional à Madrid. Entre 1996 et 2008 il a collaboré à plusieurs projets pour le théâtre et l’opéra, en particulier avec la compagnie La Fura dels Baus en travaillant sur la conception et la réalisation des décors et des costumes. Deux expositions ont eu lieu à l’automne 2018, au Palacio de Cristal-Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía à Madrid and et au MACBA, Museu d’Art Contemporani de Barcelone.

Jaume Plensa, Carlota, 2018, Fonte de fer / Cast Iron, 450 x 190 x 63 cm, 2.580 Kg. Installation view at Museum Beelden aan Zee, The Hague, Netherlands, 2019. © Jaume Plensa & Museum Beelden aan Zee - Photo: Studio Gerrit Schreurs. Courtesy Galerie Lelong & Co.