Sub-header worm background
Mudam Luxembourg

Charlotte Posenenske : Work in Progress

Le Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean consacre une grande rétrospective à l’œuvre de Charlotte Posenenske (née en 1930 à Wiesbaden, morte en 1985 à Francfort). Charlotte Posenenske: Work in Progress retrace la carrière d’une artiste influente mais méconnue à travers une cinquantaine d’œuvres datées de 1956 à 1968, accompagnées de documents et d’œuvres préparatoires. À travers de nombreux prêts provenant de collections publiques de renom, l’exposition permet d’apprécier toute la radicalité de l’œuvre de cette artiste à la personnalité singulière.

Charlotte Posenenske: Work in Progress compte parmi les rétrospectives de l’artiste allemande les plus complètes à ce jour. Alternant sculpture, dessin et peinture, le travail de Charlotte Posenenske se distingue par son esprit radicalement ouvert. En associant géométrie, répétition et fabrication industrielle, Posenenske développe dans les années soixante une forme d’art minimal industriel qui, faisant écho aux préoccupations socio-économiques de son époque, court-circuite le marché de l’art et rejette les hiérarchies formelles et culturelles. L’exposition retrace la production de l’artiste, qui s’étale sur une période de douze ans, avant qu’elle ne se détourne de la création artistique pour étudier la sociologie du travail. Active en Allemagne entre 1956 et 1968, elle crée des œuvres qui dialoguent avec les mouvements internationaux de l’époque : l’art informel, le Groupe ZERO, l’art minimal et l’art conceptuel. En 1968, elle se consacre brièvement à l’espace public avant de mettre fin à sa pratique artistique. Dans un manifeste paru en 1968, Charlotte Posenenske explique ainsi : «Il m’est douloureux de constater que l’art ne peut pas contribuer à résoudre les problèmes sociaux urgents.»

Depuis ses toutes premières expérimentations avec différentes techniques de dessin jusqu’aux projets de sculpture modulaire, en passant par ses reliefs muraux, le parcours inclut des prototypes originaux ainsi que plus de 150 éléments nouveaux fabriqués pour les besoins de l’exposition. Parmi les œuvres figurent plusieurs exemplaires de la série de cinq sculptures géométriques modulaires, produites en série et de manière industrielle (Séries B, C, D, DW et E). Caractérisés par une esthétique minimaliste, les éléments de chaque série sont activés par leurs « consommateurs » – terme utilisé par l’artiste pour désigner les spectateurs qui interagissent avec son travail en assemblant les éléments de manière créative dans des combinaisons de leur choix.

Posenenske considérait que ces sculptures ludiques aux permutations infinies étaient le résultat d’une collaboration entre l’artiste qui les avait conçues, les ouvriers qui les avaient fabriquées et les consommateurs qui se les appropriaient. Elles sont ici présentées en regard des reliefs monochromes des Reliefs Serie B and C (Reliefs Séries B et C, 1967), conçus pour être accrochés au mur ou placés à même le sol. La présentation comporte également des exemplaires des Vierkantrohre Serie D et DW (Séries D et DW (Tubes de section carrée), 1967), respectivement en acier galvanisé et en carton, qui évoquent des systèmes d’aération industriels. Un prototype historique de la Series E (Series E, 1967-1968) est présenté aux côtés d’une recréation récente, Drehflügel Serie E (Girouette Série E, 1967-68/2018), destinée à être manipulée par les visiteurs, comme le prévoyait le concept original de l’artiste. Enfin, l’exposition présente plus de trente œuvres sur papier et une sélection de reliefs muraux du début de la carrière de l’artiste.

L’exposition Charlotte Posenenske: Work in Progress est organisée par la Dia Art Foundation à Beacon, New York, en collaboration avec le MACBA à Barcelone, la Kunstsammlung Nordrhein- Westfalen à Düsseldorf et le Mudam Luxemburg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean.

Commissaires Jessica Morgan et Alexis Lowry
Commissariat de la présentation au Mudam : Clément Minighetti, assisté par Sarah Beaumont
Espaces Niveau +1 : Galerie Ouest, Galerie Est

Biographie de l’artiste
Charlotte Posenenske (née en 1930 à Wiesbaden, morte en octobre 1985 à Francfort-sur-le-Main) a étudié l’art à Stuttgart au début des années 1950, et a travaillé comme costumière et scénographe pour des théâtres régionaux à Lübeck et à Darmstadt. Tout en explorant différentes techniques picturales, Charlotte Posenenske commence à élaborer des structures murales qui se situent à la frontière entre peinture et sculpture. En 1967, elle entame la production en série d’unités sculpturales modulaires et reproductibles, dotées de diverses caractéristiques prédéfinies et de mesures standard. En 1968, elle abandonne totalement l’art et se consacre à l’étude de la sociologie du travail. Depuis sa mort en 1985, son œuvre jouit d’un regain d’attention. Elle a été exposée à la Biennale de São Paulo (2012), au Palais de Tokyo à Paris (2010), à l’Artists Space à New York (2010), au Museum of Modern Art à New York (2009), à la documenta à Cassel (2007) et au MMK Museum für Moderne Kunst à Francfort-sur-le-Main (1990).


Photo : Œuvre présentée dans l’exposition Charlotte Posenenske . Work in Progress, 10.10.2020 – 10.01.2021 Mudam Luxembourg

Charlotte Posenenske
Work in Progress, 2019
installation view, Dia:Beacon, Beacon, New York
Courtesy of the Estate of Charlotte Posenenske, Mehdi Chouakri, Berlin, Peter Freeman, New York, Take Ninagawa, Tokyo and Sofie Van de Velde, Antwerp.
© Bill Jacobson Studio, New York, courtesy Dia Art Foundation, New York