Sub-header worm background

Prix Art in situ OAI

Le projet Art in Situ OAI s’inscrit dans une campagne plus large de sensibilisation visant à mieux intégrer de manière créative l’art dans la construction et l’espace public, notamment par le secteur public en application de la législation à ce sujet.

Pierre Hurt, directeur de l’Ordre des Architectes et Ingénieurs, a rappelé que le secteur culturel a été particulièrement impacté par la crise sanitaire. Le COVID-19 a mis clairement en évidence la nécessité de la culture pour notre vivre-ensemble. Il est essentiel de mettre en place des mesures pour soutenir la création artistique. C’est la culture qui nous rapproche !

Les artistes plasticiens sont nécessairement confrontés à la mise en espace de leurs œuvres dans des sites / lieux prédéfinis. Leurs créations s’étendent libérées des supports et techniques traditionnels. Le travail In Situ, celui qui interagit avec l’espace environnant qui amena une réflexion plus interactive avec son public est devenu le standard pour toute création contemporaine. C’est dans ce contexte, que le 1er concours Art In Situ OAI a été lancé, en collaboration avec l’asbl da Vinci et l’asbl Art Contemporain et sous le haut patronage de Mme Sam Tanson, Ministre de la Culture.

Il s’agit d’accueillir au siège OAI / Forum da Vinci de manière temporaire une installation / œuvre artistique en accord avec le site. L’OAI s’engage à payer la production du projet sélectionné et le cachet de l’artiste. Le montant du prix ART In Situ OAI est de 10 000 € TTC par lauréat. La pièce restera propriété de l’artiste et ce dernier la retrouvera après le démontage de l’installation. Durant la période d’exposition, l’artiste sélectionné(e) s’engage également à réaliser une série de 2 conférences ou autres manifestations en lien avec sa démarche, l’œuvre et la problématique de l’In Situ. Le processus de création et l’œuvre seront documentés par un film et une publication (print et online).

Le jury, composé de Su-Mei Tse (artiste), Trixi Weis (artiste), Christian Mosar (curateur), Josée Hansen (critique d'art), Marie Lucas (architecte et présidente du jury), Giles Christnach (ingénieur), Danielle Igniti (curatrice) et Claudine Hemmer (Ministère de la Culture) a pris en compte notamment la note d’intention des candidats en termes d’originalité, de pertinence formelle, significative et cohérente, et de la manière de procéder pour répondre au contexte des lieux et des occupants…

Pour plus d'informations, www.oai.lu


  • 6, Boulevard Grande-Duchesse Charlotte
    L-1330 Luxembourg
    Luxembourg